NOUVEL I-PHONE


01 septembre 2019

Comme précédemment, ce sont trois mobiles qui devraient sortir. Du côté du nom, Apple aurait laissé tomber les chiffres romains. Mais ce n'est pas tout. Si l'entrée de gamme pourrait être l'iPhone 11, aux deux déclinaisons haut de gamme, s'ajouterait l'extension "Pro". C'est cette mention que l'on voit de plus en plus chez les concurrents. C'est notamment le cas chez Huaweï et OnePlus, par exemple. Cet iPhone 11 Pro et sa version maxi seraient alors dans les clous des gammes de la marque, comme peuvent en témoigner les MacBook Pro et iPad Pro.

Côté détails, sur le flanc, l'interrupteur permettant de passer au vibreur serait désormais vertical. C'est une première ! Le mobile serait aussi compatible avec l'Apple Pencil, le stylet qui est disponible sur l'iPad. C'est en tout cas ce que suggère l'ouverture de précommandes pour un étui dédié à l'iPhone 11 Pro. Celui-ci dispose d'un rangement capable d'accueillir l'Apple Pencil. Toutefois, la marque Olixar qui commercialise cet étui a parfois sorti des produits conçus pour des modèles d'iPhone qui ne sont jamais sortis. A suivre...

Alors que chez les fabricants de mobiles animés par Android, c'est toujours la course à la multiplication du nombre de capteurs, sur l'iPhone le nombre de capteurs photos reste constant… jusqu'à aujourd'hui ! Avec cet iPhone 11, le dos du mobile pourrait bénéficier, en plus de son module principal actuel, d'un téléobjectif capable de grossir deux fois de façon optique. Sur les versions Pro, un grand-angle viendrait en plus se greffer aux deux autres modules. Dans tous les cas, les trois capteurs seraient utilisés pour pouvoir, par exemple, recadrer un paysage ou une vidéo à posteriori grâce à la prise de vue réalisée à partir du grand-angle. Un bon moyen de "rattraper" une photo ratée.

Le système de déverrouillage du téléphone par reconnaissance faciale via la caméra à selfies de l'iPhone est considéré comme l'un des plus sécurisé. Ce Face ID reste toutefois capricieux car il faut bien placer le mobile en face du visage pour pouvoir le déverrouiller. Avec cette nouvelle génération d'iPhone, il deviendrait bien plus souple avec l'intégration d'une optique grand-angle. Ainsi, lorsque le mobile est posé sur une table ou bien s'il est tenu à l'horizontale, il saura désormais se déverrouiller sans souci via cette reconnaissance faciale. Ceci dit, ce système est déjà présent sur l'iPad Pro, ce n'est donc pas une véritable nouveauté chez Apple, juste un transfert de technologie vers l'iPhone.

Le cœur de l'iPhone, à savoir son processeur, évolue. La puce maison passerait à la génération A13 et serait gravée avec une finesse de 7 nm. Pour soulager le travail de ce processeur, il serait épaulé par un puissant module baptisé AMX. Il serait essentiellement dédié à la gestion des traitements les plus lourds, comme ceux nécessaires à la gestion de la réalité augmentée. Jusqu'à maintenant, les processeurs conçus par Apple pour ses iPhone se classent pratiquement toujours sur le podium des tests de puissance. 

Avec les smartphones, l'autonomie est le nerf de la guerre. Malgré des écrans plus grands, il y a eu beaucoup de progrès, mais il faut quand même compter sur les chargeurs rapides de nombreux modèles pour pouvoir prolonger un peu plus l'autonomie du portable. Et dans ce domaine, l'iPhone n'a jamais véritablement brillé. Selon le site DigiTimes, Apple profiterait de l'arrivée de cette nouvelle gamme pour gonfler la capacité de leurs batteries. Celle de l'iPhone 11 serait légèrement supérieure pour culminer à 3000 mAh. L'iPhone 11 Pro disposerait d'une batterie de 3200 mAh, contre moins de 2700 sur le XS actuel. La version Max passerait, quant à elle, à 3500 mAh alors qu'elle est de 3174 sur le modèle actuel. Au final, malgré ce petit coup de pouce, la capacité de la batterie de l'iPhone reste toujours en retrait de celle des modèles haut de gamme de ses concurrents. Reste à savoir si l'autonomie sera correcte avec ces nouvelles capacités de batterie.

En plus d'un chargeur rapide de 18 Watts capable de recharger l'iPhone à 100% en deux heures, l'iPhone pourrait disposer d'une charge par induction, donc sans fil, améliorée. La rumeur indique qu'il serait, par exemple, possible de poser la boîte contenant des AirPods sur le dos de l'iPhone lui même branché sur son chargeur rapide. En plus de recharger l'iPhone, ce dispositif pourrait permettre de charger dans le même temps les écouteurs Bluetooth par induction.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article